Qu'est-ce que la fasciathérapie

La fasciathérapie

La fasciathérapie est une thérapie manuelle fondée dans les années 80 par Danis Bois, physiothérapeute, ostéopathe et aujourd’hui Docteur en sciences de l’éducation.

Reconnue au départ par le milieu de la santé pour son efficacité sur les douleurs et les troubles fonctionnels, la fasciathérapie associe aujourd’hui à son approche curative une dimension éducative qui aborde globalement le patient et le rend actif dans sa démarche de santé. Elle insiste notamment sur l’unité corps/psychisme, sur la dimension relationnelle du toucher et sur l’importance du mouvement interne.

En associant toucher manuel, approche gestuelle et parole, le fasciathérapeute apprend à la personne à entrer en résonance avec le vécu corporel du traitement, et à construire sur cette base de nouvelles stratégies de santé. Le patient est ainsi au centre du soin, il développe une relation intime avec son corps et son mouvement pour mieux gérer son quotidien et apprendre à « s’accompagner ».

Les fascias

La fasciathérapie tient son nom des fascias, membranes qui enveloppent toutes les structures du corps (os, muscles, viscères, systèmes vasculaire et nerveux...) et les relient entre elles, contribuant à leur bon fonctionnement et participant ainsi à la cohérence et à la stabilité de l’ensemble du corps.

Pour absorber les chocs autant physiques que psychiques, les fascias réagissent par des tensions et des crispations. Cette réaction d’adaptation est réversible, mais il est fréquent, lorsque le choc est répété, trop violent ou mal géré, que les tensions s’installent et perturbent l’équilibre général de l’organisme pouvant aboutir à divers dysfonctionnements ou pathologies.

Thérapie manuelle

L’approche manuelle est centrale dans la fasciathérapie et permet une action à la fois curative et éducative. A travers une écoute manuelle particulière, en variant mobilisations tissulaires lentes et points d’appui, le praticien sollicite les mécanismes de modulation tonique, au cœur des processus de régulation de l’organisme et d’adaptation de la personne. Par son toucher doux et lent, le fasciathérapeute repère les zones de blocages et de restrictions ainsi que les différents déséquilibres physiologiques. Son action redonne aux fascias souplesse et capacité d’adaptation, tout en procurant à la personne une sensation bienfaisante et une vitalité nouvelle. Ce toucher spécifique permet une libération en profondeur de diverses plaintes corporelles, et crée les conditions d’une plus grande proximité avec soi-même, ouvrant la voie à un rapport renouvelé à son expérience.

Gymnastique sensorielle

Elle consiste en une pédagogie perceptive et éducative du geste, faisant appel aux instruments de la cognition comme l’attention, l’intention, la mémoire. Le patient est amené à prendre conscience de ses mouvements et apprend à développer de nouvelles possibilités posturales, expressives et comportementales. Elle participe à l’autonomisation de la personne dans sa démarche de santé.

Entretien

L’entretien verbal, réalisé généralement a posteriori de l’expérience corporelle, permet à la personne de mettre des mots sur son vécu, le reconnaître et en saisir les différentes significations. La personne découvre alors de nouvelles stratégies et prend conscience, par contraste, de ses comportements répétitifs, générateurs de mal-être ou de souffrances.

 L’accordage somato-psychique

L’accordage somato-psychique, qui associe approche manuelle, approche gestuelle et entretiens verbaux, permet d’accompagner le patient à développer une meilleure connaissance de son corps, de lui-même et à mieux percevoir les relations entre son corps et son psychisme.